Certaines n’avaient jamais vu la mer

Julie Otsuka

Couverture de l'ouvrage Certaines n'avaient jamais vu la mer

286 pages
Collection XL20
ISBN 978-2-84666-977-1

Voir les exemples de grands caractères

18,00

Commander

Prix PEN / Faulkner Award for fiction 2012
Prix Femina 2012 du roman étranger

L’histoire est celle de ces Japonaises qui ont quitté leur pays au début du XXe siècle pour épouser aux états-Unis, un homme qu’elles n’ont pas choisi. Après une rude traversée de l’océan Pacifique, elles les rencontrent pour la première fois. Celui pour lequel elles ont tout abandonné, dont elles ont tant rêvé et qui va tant les décevoir. à la façon d’un chœur antique, leurs voix s’élèvent et racontent leurs vies d’exilées… Une véritable clameur jusqu’au silence de la guerre. Et l’oubli.

L’écriture de Julie Otsuka est puissante, poétique, incantatoire. Les voix sont nombreuses et passionnées. La musique sublime, entêtante et douloureuse. Ce roman a été considéré dès sa sortie aux états-Unis comme un chef-d’œuvre.

« La romancière ne choisit pas de raconter le parcours d’une de ces femmes. Elle raconte leur histoire à toutes, faisant d’une somme de détails, tantôt anodins, tantôt emblématiques, une épopée humaine bouleversante. Elle emploie la première personne du pluriel, ce « nous » qui bruit longtemps après que l’on a refermé le roman. »
Le Figaro

Cliquez ici pour lire l’article

Le Figaro consulté le 24/10/2018